Combien est payé un business developer ?

Mar 1, 2021 | Business Developer

Accueil » Business Developer » Combien est payé un business developer ?

Le business developer est, à ce jour, devenu un levier marketing pour une entreprise. En effet, il assure son développement économique et commercial. En outre, il est dans son devoir de débusquer les opportunités et les offres intéressantes sur le marché. C’est également à lui de cibler les nouveaux clients potentiels et les prospecter fait partie de son métier. Même si ce profil n’est pas assez connu en France, le métier de business developer continue de gagner en importance en raison de la complexité des stratégies commerciales et de communications, mais pourtant très efficace. Il s’agit entre autres d’un métier encore en pleine expansion.

Que fait un business developer ?

Un business developer ou sales manager est celui qui s’occupe du développement des affaires d’une entreprise. En France, le business developer ne se charge pas seulement de trouver les meilleures opportunités pour en faire profiter l’entreprise, mais surtout de la législation en vigueur. D’une manière simplifiée, c’est à lui d’analyser la situation de l’entreprise de manière à déduire ses points forts et faiblesses pour les transformer en leur avantage. Le business developer peut aussi faire du brenchmarking afin de conférer à l’entreprise une place stratégique dans la concurrence. C’est bien pour cette raison qu’il doit identifier tous les leviers de croissance en passant par l’analyser des investissements, de tous les projets sans oublier de démarcher de nouveaux clients de l’entreprise. Par la même occasion, le business developer ou le responsable marketing se doit de trouver une stratégie marketing efficace et s’assure de son application. Cependant, pour arriver à ses fins, le business developer va travailler avec toutes les branches de l’entreprise notamment le marketing, le responsable, le commercial, la comptabilité et les conseillers juridiques. Aux dépens de la fonction qu’il occupe, il peut aussi se charger du versant opérationnel.

Les compétences et formations requises

L’initiative et la créativité doivent accompagner le business developer tout au long de sa carrière. Grâce à ces compétences ajoutées à ses expériences, il va pouvoir jouir d’un excellent sens de l’analyse, d’observation et de synthèse. Surtout méthodique, un business developer doit savoir s’adapter à toute situation et être bien organisé quant à ses plans. D’ailleurs, pour exercer l’emploi de business developer, il faut penser à suivre une formation spécifique. Habituellement, les recruteurs privilégient ceux qui ont suivi une formation en MBA dirigeant manager entreprise. Mais le plus important est de suivre une formation dans des écoles de commerce. En outre, les profils les plus retenus sont ceux qui ont obtenu un Master en commerce, distribution et marketing. Dans certains cas, les diplômes délivrés par les écoles d’ingénieurs ne sont pas non plus écartés pour exercer cet emploi. D’ailleurs, le salaire de ces derniers s’avère être très motivant.

Un salaire très motivant

Bien qu’en début de carrière le salaire d’un business developer junior tourne autour de 2900-3000 euros, cette rémunération reste très évolutive et motivante. Au fil du temps et de ses expériences, son gain peut atteindre les 4000 euros par mois en moyenne. Le fait est que le salaire d’un sales manager aguerri est dans les environs de 40.000 euros en moyenne l’année. À ces salaires s’ajoute une part variable ou une prime qui constitue un véritable bonus motivant. Pour ce qui est des évolutions de carrière, arrivé à terme, un business developer senior peut prétendre à un poste haut gradé notamment celui du directeur commercial par exemple.