Description du job de business developer

Fév 19, 2021 | Business Developer

Accueil » Business Developer » Description du job de business developer

Comme le monde des affaires est fait de nouveaux métiers et de challenge, le business developer s’intègre parfaitement dans le cadre d’une entreprise. Ce métier qui a emprunté à la langue anglaise Bizdev est désormais connu sous la dénomination de responsable de développement en francais. De son nom, il est plus qu’un commercial et pour faire le métier de business developer, des compétences spécifiques sont requises.

Quelles sont les tâches qui incombent au Bizdev?

Comme son nom l’indique, le métier de business developer, qui est lié à un contrat cdi, assure le développement commercial et la bonne marche des affaires de l’entreprise. Avoir un business developer à ses côtés représente une véritable aubaine, car outre ses missions de base, un business developer peut vous informer sur l’évolution de certains paramètres structurels telles les technologies d’appoint et la révision de la législation. Il revient également au business developer de voir certaines missions comme le fait d’examiner la situation de l’entreprise pour ensuite opérer un brenchmarking. Cette opération commerciale consiste à défier toute concurrence sur le secteur d’activité sur lequel travaille l’entreprise. Il incombe également de la responsabilité du business developer d’identifier les leviers de croissance de l’entreprise notamment les investissements, les besoins des clients, la mise en place de nouveaux projets et la progression des chiffres de vente. Le plus important est que le business developer doit être habile en ce qui concerne l’élaboration d’une stratégie marketing infaillible plus la supervision de son application. En prime, le business developer travaille nécessairement avec d’autres services comme le commercial, la comptabilité, le marketing, la comptabilité, etc.

Quelles sont qualifications requises ?

Parmi les qualités et les compétences professionnelles principales pour un métier de business developer, il y a nécessairement l’initiative et l’esprit créatif. Mais surtout, un responsable en développement doit être méthodique, organisé et peut s’adapter à toute situation, car il est du devoir de l’entreprise de s’adapter aux besoins des clients et non l’inverse. Comme le business developer travaille en étroite collaboration avec les dirigeants-cadres et toutes les équipes de l’entreprise, un excellent sens du relationnel est un must à avoir parmi les compétences. De même, la présentation et l’expression du business developer, que ce soit à l’écrit ou à l’oral, doivent être impeccables afin de mener à bien son métier. En prime, il est important que le business developer sache travailler en toute autonomie tout en faisant preuve de persévérance face aux clients et toute mission qu’on lui confiera. En addition, la maîtrise de tous les outils informatiques serait un véritable atout pour tout responsable en développement. Pour ce qui de la formation, un bac+7 est vivement requis avant d’accéder ce poste commercial. Habituellement, les recruteurs privilégient ceux qui ont suivi une formation en MBA dirigeant manager entreprise, en master en marketing ou master de commerce lors des propositions de ce métier.

Quelles sont les possibilités d’évolution de carrière ?

Au début de leur carrière, le salaire d’un business developer se retrouve dans les alentours de 2900 euros. En ce qui concerne le profil des expérimentés, leur salaire peut aller jusqu’à 4000 euros en moyenne. À cette somme, s’ajoute une part de bonus variable. Pour ce qui est les possibilités d’évolution de l’emploi, le business developer se retrouve déjà au sommet de la sphère. En outre, cet emploi ne promet pas réellement des opportunités d’évolution professionnelle. Toutefois, le business developer peut toujours viser une organisation ou une société plus importante de façon à gagner en responsabilité avec un salaire largement plus élevé. Arrivé à terme de son contrat, un business developer aguerri peut postuler un métier de directeur commercial par exemple.