Devenir stagiaire en business development

Fév 2, 2021 | Business Developer

Accueil » Business Developer » Devenir stagiaire en business development

En Europe comme dans le reste du monde, faire son stage en business development est monnaie courante. Dans l’Hexagone, notamment dans les grandes villes comme Lyon, Paris ou Toulouse, cette situation est expliquée par le nombre croissant des entreprises et startups. Ces organismes ont un réel besoin de se démarquer, de mettre en place des stratégies de développement en bonne et due forme mais surtout de se faire une place de choix sur le marché, toujours plus concurrentiel. Cet objectif engendre alors un fort besoin en recrutement dans le business development, et ce de manière constante, toute l’année.

Le business development, une place stratégie dans l’entreprise

Pourquoi le business development est si important pour une entité ? Parce qu’il occupe toute la stratégie commerciale au sein de l’organisation ainsi que les moyens mis en œuvre pour une bonne mise en place. En effet, pour toute entreprise, le principal objectif est d’augmenter le chiffre d’affaires de l’activité.

La société compte ainsi sur lui pour disposer d’une vision stratégique de l’activité sur tous les plans :

  • Faire l’analyse des objectifs de la marque sur le court, moyen et long terme ;
  • Faire une mise en place des stratégies et des moyens nécessaires pour les atteindre.

Ce poste métier est en relation directe avec toutes les branches présentes dans l’entreprise, tant avec le département marketing, financier, commercial que juridique. En effet, il intervient sur tous les plans tant qu’ils permettent de développer l’entreprise. C’est ainsi qu’un business developer intervient également dans les partenariats commerciaux ainsi que les offres commerciales qu’il s’agisse de produits ou de services.

Quels sont les types d’entreprises concernés par le recrutement d’un business developer ?

Bien qu’on serait tenté à avancer que toutes les entreprises ont besoin d’un business developer en son sein, force est de constater que certaines entités en ont besoin plus que d’autres. Il s’agit notamment des startups dans toute la France ou encore des entreprises online.

C’est ainsi qu’on retrouve facilement des stages sur ce poste, aussi bien dans l’e-gaming, que dans les conseils ou autres services pratiques.

Descriptif du poste de stagiaire en business development

Dégoter un stage en business development c’est avoir une opportunité d’intégrer une équipe  commerciale, forte de plusieurs années d’expériences et ainsi bénéficier d’un bon encadrement. Bien qu’il s’agisse d’un stage, le poste n’en est pas moins un poste clé. En effet, le stagiaire joue un rôle essentiel dans la croissance du chiffre d’affaires de l’entreprise. Il sera amené à aller directement à la rencontre des prospects. Les responsables du département pourront le coacher et l’accompagner tout au long de son aventure, en prodiguant les meilleurs conseils pour percer dans le métier. Le plus ? Le stagiaire est déjà amené à traiter avec les clients tant nationaux qu’internationaux, et dans divers secteurs d’activité. Rien de tel que de rejoindre un pôle soudé, où l’esprit d’équipe est omniprésent.

Quel est le profil recherché pour un stage en business development ?

Un business developer stagiaire doit disposer des mêmes qualités qu’un bon commercial. Ainsi, il devra être à l’aise au téléphone, et surtout être convaincant. Une bonne base en technique relationnelle sera un atout de taille pour percer dans le métier. Un stagiaire dans ce domaine doit également être fort de proposition, sans tabou ! Motivation, efficacité et persévérance amènent souvent un stagiaire à être confirmé à son poste, pour un contrat à durée indéterminée.

Les petits détails qui font tous ? Parmi se démarquer des autres candidats, une précédente expérience dans le domaine commercial serait un atout. En outre, il faudra prouver au recruteur un gout prononcé pour les challenges, mais aussi une bonne humeur et une excellente éloquance.

Quelles sont les missions d’un stagiaire en business development ?

Un stagiaire dispose des mêmes missions qu’un business developer confirmé. Ainsi, il aura en charge la prospection des potentiels clients par tous les canaux possibles : mail, téléphone ou en physique. Sa principale mission est de vendre les produits et services de la marque auprès de ces clients. En outre, il est amené à gérer le portefeuille client ainsi que le processus de vente.

Parallèlement, le stagiaire doit identifier de nouveaux canaux de développement possibles pour l’entreprise, tout en effectuant un suivi des ventes.

Mise en place des projets de développement de l’entreprise

Développer les activités de la marque : concrètement, il s’agit de pousser encore plus loin les possibilités de développement des activités de l’entreprise : diversification, option pour se démarquer…

Amélioration de la stratégie déployée en continue : analyse des pratiques déjà mises en place et amélioration si besoin. Il s’agit de mettre en phase les moyens employés avec les pratiques du moment pour les mettre en gout du jour.

Développement de nouveaux services et produits : un bon business developer doit toujours trouver de nouveaux produits et services à développer, pour améliorer l’offre de l’entreprise et la diversifier.

La stratégie commerciale

Veille concurrentielle : un business developer ne doit jamais sous estimer les concurrents, notamment leurs offres proposées. Une veille concurrentielle permet en effet d’ajuster les offres de la marque, en se référant à la concurrence. Pour se distinguer du lot, un entreprise doit disposer des données suivantes : nombre de concurrents, leurs atouts et leurs points faibles, les cibles, leur mode de communication ainsi que la stratégie qu’ils adoptent.

Prospection internationale et gestion de la relation commerciale : c’est le cœur du métier de business developer. Ainsi, un stagiaire dans le domaine doit prospecter de nouveaux clients, même à l’échelle internationale. Il est également en charge d’entretenir une bonne relation et de gérer les relations commerciales déjà existantes, en continue.

Analyse et développement de la stratégie d’acquisition de nouveaux partenaires : plus la marque dispose de nouveaux partenariats, plus elle a des chances de développer son chiffre d’affaires. Le stagiaire est ainsi amené à analyser les réels besoins de l’entreprise et de trouver les bons partenariats. Attention, le démarchage ne doit pas être pris à la légère. Il s’agit d’une opération bien préparée à l’avance, en se basant sur la stratégie commerciale de l’activité et une bonne cohérence avec l’esprit même de l’entreprise.

Quelles sont les formations susceptibles d’aboutir à un stage en business development ?

Un stage en business development est accessible aux étudiants avancés dans un cycle d’études. Ce poste nécessite en effet une certaine assurance à l’oral. Généralement, les entreprises recherchent des étudiants en commerce, du fait que cette filière regroupe les principaux axes au domaine. Ainsi, les candidats potentiels sont les étudiants en Bachelor ou Master en école de commerce, mais cela n’exclut pas ceux qui sont inscrits en université. Dans ce dernier cas, il s’agit des individus en IAE. Par ailleurs, les étudiants en BTS, spécialisés en commerce ou commerce international peuvent également postuler pour le stage. En effet, certaines structures proposent des stages en prospection ou en négociation qui se rapproche du métier de business developer.

Quelles sont les qualités et les compétences recherchées ?

En plus de la formation suivie, plusieurs qualités sont recherchées activement par les recruteurs. Il s’agit en premier lieu du tempérament commercial et de l’orientation client. Ces deux premiers points sont d’ailleurs les plus déterminants. Force est de mentionner qu’il s’agit d’une parfaite fusion entre un comportement inné (sens relationnel, volonté de convaincre, instinct) et de techniques acquises avec l’expérience. En général, les recruteurs jugent en premier lieu l’assurance, l’attention particulière portée à une image professionnelle.

Un business developer stagiaire doit également démontrer une organisation rigoureuse et systématique. Cela lui permet de gérer plusieurs clients en même temps, tout en s’occupant du processus de vente. L’idée est de ne rien omettre afin de proposer la meilleure expérience aux clients.

Enfin, un bon niveau d’anglais est un atout de taille. Comme il sera amené à développer le marché des  ventes à l’étranger, il doit maitriser parfaitement la langue internationale des affaires. En effet, il est chargé des échanges avec les clients et l’équipe commerciale au quotidien, durant lesquelles il doit identifier les tenants et les aboutissants.

Quels sont les avantages à effectuer un stage en business development à l’étranger ?

Pour un étudiant, rien de tel qu’effectuer un stage à l’étranger ! Cela est en effet bénéfique sur divers aspects.

Progression sur les capacités commerciales

En étant en contact quotidien avec les clients, l’étudiant aura plus d’assurance face à ses interlocuteurs. Cela permet de développer une meilleure stratégie en négociation et en gestion de la clientèle.

Amélioration linguistique

En travaillant sur le terrain, le stagiaire aura une occasion de maitriser diverses langues ; notamment l’anglais, l’espagnol ou encore l’allemand. Il faut savoir que tout va dépendre de sa destination de stage. En totale immersion, il ne pourra que décupler son aisance à l’oral, du fait d’échanger constamment avec les clients internationaux.

Une étoile en plus sur le CV

On ne rate pas une occasion d’ajouter une nouvelle facette à son CV ! En effet, les entreprises sont plus intéressées à collaborer avec une personne avec de solides expériences à l’étranger, dans un élan de développement à l’internationale. Une entreprise implantée en France aura surement besoin de partenariats avec d’autres entités en Europe, voire aux Etats-Unis !

D’autres avantages intéressants sur un stage en business development

Les stages en business development sont à pourvoir toute l’année. En outre, tous les profils trouveront leur bonheur : en fin d’études, en année de césure ou entre deux années scolaires.