Quel est le salaire d’un business development manager ?

Mar 5, 2021 | Business Developer

Accueil » Business Developer » Quel est le salaire d’un business development manager ?

De plus en plus de personnes se ruent vers le métier de la vente dans cette ère du digital qui ne cesse d’évoluer. Pourquoi ? Les métiers commerciaux constituent un rôle clé dans l’entreprise. Le salaire et la motivation de ceux qui opèrent dans la vente, un sujet délicat et attractif dans le métier de la vente. Voici ce qu’il en est du salaire du business developer.

La politique de rémunération

Il existe des différents éléments pour constituer les salaires des business developer : le salaire fixe, la commission et les primes. La combinaison de ces 3 types de salaires varie selon différents critères.

Salaire fixe

Ce salaire est la plus facile, le montant est déjà établi donc n’aura pas beaucoup d’impact sur le coût de la vente. Il est important en effet pour un manager de savoir combien la vente réalisée pourra coûter à l’entreprise. L’avantage sur ce point, c’est de permettre aux business development de faire d’autres tâches comme des fonctions de marketing ou d’administration sans avoir à payer plus. Le salaire fixe est également adapté à une entité dont le cycle de vente est long. Toutefois, celui-ci pourrait être assez peu stimulant et s’avère peu pour le business developer. Souvent, s’il n’y a que ce salaire, les efforts fournis ne sont pas tenus en compte.

Commissions

Ce type de rémunération représente la proportion variable du salaire et est une source de motivation. Ce salaire varie selon les résultats obtenus et chiffres d’affaires générés.

Donc, il s’agit d’une rémunération directe variée selon la performance. Par exemple sur une offre spécifique, combien de clients ont été prospectés. Tout dépend de l’atteinte des objectifs. C’est plus un système stimulant récompense performance des business developer.

L’inconvénient sur la commission le business developer va se concentrer exclusivement sur des produits qui sont plus rémunérateurs au détriment de la stratégie globale de l’entreprise d’où une faible loyauté des commerciaux. Cela va générer un turn-over plus important donc plus focalisé sur le court terme.

Primes

Contrairement aux commissions, ce type de rémunération se montre plutôt comme un complément du salaire fixe puisque le montant est également fixe. Le montant est donc plus facile à évaluer, car il est connu à l’avance.

La direction commerciale pourra ainsi proposer un système de gratification sur mesure à son équipe en proposant des objectifs spécifiques qui vont introduire un revenu plus qualitatif.

Incentives

Un tout autre système de motivation qui peut-être attrayant pour cet emploi est également appelé les incentives. Celles-ci se représentent comme un area d’avantages tels que les voyages, les cadeaux ou un séminaire de motivation offert à ceux qui ont atteint leurs objectifs par exemple. Ça permet donc d’instaurer la cohésion d’équipe afin d’être plus productif pour les années à venir.

Critère d’un plan de rémunération

Un manager development doit établir un plan plus clair pour motiver son équipe. Il est important dans ce cas de bien rémunérer chaque objectif qui ne doit pas sortir du cadre de la stratégie de l’entreprise. L’homogénéité de la répartition de ces objectifs entre l’équipe est également primordiale pour que les tâches soient balancées.

Le manager devrait également accorder une sécurité au commercial, car il devrait quand même avoir une rémunération acceptable même dans les périodes difficiles que traverse l’entreprise. Donc va créer quelque part une loyauté de l’individu envers l’entreprise. En matière de recrutement, cela permettra de recruter un bon commercial et surtout de le garder.

La séniorité

Il est vrai que le métier de business developer offre une palette de salaire attrayante. Toutefois, il faut prendre en compte le niveau de compétences sur ce poste. Pour débuter dans cette carrière, on serait nommé en tant que business developer junior. Puis quelques années d’expérience, monter pour devenir senior et plus tard il serait envisageable de devenir manager.

Le salaire est influencé également de certains paramètres économiques, à savoir le pays, le parcours, les années d’expérience ou même le secteur d’activité. Un developer travaillant au sein d’une start-up peut être payé différemment d’un developer œuvrant dans une entreprise internationale.

À titre d’exemple, ci-après un package du salaire moyen annuel d’un développé en France :

  • Business developer junior : 30K € à 45K €
  • Business developer senior : 40K € à 60K €
  • Business developer manager : 55K€ à 80K€